Feeds:
Articles
Commentaires

Librairie_Maastricht

1. Lectures en théologie scripturaire

Sur le concept théologique de la tradition dans la Bible :

Sur la transition historique d’une révélation exclusivement orale vers une révélation exclusivement écrite : Internaute Anonyme, De l’oral seul à l’Écriture seule, Blog Chrétien Protestant, 24 juin 2009.

2. Lectures en théologie historique

Pour l’adéquation de la tradition avec les Saintes Écritures chez Irénée de Lyon : E.J. Hutchinson, Tradition is Scripture, The Calvinist International, 30 juillet 2014.

Pour la subordination des crédos aux Saintes Écritures chez Rufin d’Aquilée : Principium Patristicum de Sancta Scriptura, The Calvinist International, 9 octobre 2015.

Pour la Regula Fidei de Tertullien de Carthage : Bryan Litfin, Getting to Know the Church Fathers : An Evangelical Introduction, Brazos Press, Grand Rapids (Michigan), 2007, p. 115-117.

Pour une allusion d’Athanase d’Alexandrie à la Regula Fidei chrétienne : « Nous voyons donc clairement maintenant l’étendue de cette foi qui est celle des chrétiens, et que nous utilisons comme une règle, l’appliquant nous-mêmes, comme les apôtres l’enseignent, à la lecture des Écritures inspirées. » (Discours contre les Ariens, III, traduit par Elodie Meribault).

3. Lectures en théologie contemporaine

Pour une définition du biblicisme (descendre à l’intertitre « Biblicism ») : John Frame, In Defense of Something Close to Biblicism : Reflections on Sola Scriptura and History in Theological Method, Frame & Poythress, 4 juin 2012.

Pour une analyse et une réfutation du biblicisme (solo scriptura) pseudo-évangélique contemporain :

Pour un une réflexion sur l’autorité pratique de la tradition dans l’Église : Étienne Omnès, Quelle est l’autorité de l’Église ?, Phileo-sophia, 16 mars 2017.

Dernière mise-à-jour : 15 décembre 2017.

Chrétiens congrégationalistes dans la Colonie de New Haven (actuel Connecticut) au XVIIe siècle

Chrétiens réformés congrégationalistes dans la Colonie de New Haven (actuel Connecticut) au XVIIe siècle

·

↓ Ce document est téléchargeable et imprimable. ↓

Consultez également cet autre article sur Le Monarchomaque :

Compléments en ecclésiologie sur le blogue Revenir à l’Évangile :

Dernière mise-à-jour : 3 juillet 2018.

BornTwice

↓ Ce document est téléchargeable et imprimable. ↓

Ressource EN FRANÇAIS sur l’ordre du salut biblique/réformé :
Sauvé par la foi ou sauvé par le choix ? [Par la foi]

« La grâce divine ne sollicite pas le consentement de l’homme, mais elle l’obtient ; elle ne lui demande pas s’il la veut, mais elle lui donne de la vouloir ; elle ne s’impose pas à lui, mais elle transforme tellement sa volonté que, reconnaissant sa valeur, il se prend à soupirer après elle, et la poursuit jusqu’à ce qu’il l’ait atteinte. […] La grâce divine, je le répète, n’a pas besoin de votre consentement préalable : elle saura vous donner la volonté et l’exécution selon son bon plaisir. » (Charles Spurgeon)

Je reproduis ci-après des extraits de l’article de Neal Blough, « Calvin et les anabaptistes », Théologie évangélique, Vol. 8, N° 3, 2009, p. 197-218. Théologie évangélique est la revue académique de la Faculté libre de théologie évangélique (FLTÉ) de Vaux-sur-Seine en Île-de-France.

∴   ∴   ∴   ∴   ∴   ∴

En 1544, 1500 exemplaires d’un traité anabaptiste en langue française circulaient à Neuchâtel. […] Suite aux demandes pressantes de [Guillaume] Farel, Jean Calvin rédigea sa Briève instruction pour armer tous bons fidèles contre les erreurs de la secte commune des anabaptistes.

En ce qui concerne le traité qui circulait à Neuchâtel, il s’agissait de L’Entente fraternelle entre quelques enfants de Dieu sur quelques articles, connue aussi comme la Confession de Schleitheim. Ce texte […] fut rédigé lors d’un synode anabaptiste [tenu à l’extrême-nord de la Suisse alémanique] en février 1527, probablement par l’ancien bénédictin Michaël Sattler.

Jean Calvin était un réformateur européen, pour qui son œuvre ne se limitait pas à la seule ville de Genève. Il savait ce qui se passait en Suisse, en France, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Hongrie, en Pologne, etc. L’anabaptisme qu’il était en train de combattre n’était pas un phénomène local, mais bien répandu.

Lire la suite »

Dernière mise-à-jour : 19 novembre 2017.

Je suggère au lecteur de consulter également cet autre billet du même thème sur Le Monarchomaque : La Confession de foi réformée baptiste de 1689 est théonomique.

william.kiffin

Portrait de William Kiffin (1616-1701) par Reformation Art. Kiffin est le principal fondateur de la dénomination réformée baptiste. Le polémiste presbytérien Thomas Edwards (1599-1648) lui accola le sobriquet de « Métropolite de cette Fraternité ».

↓ Ce document est téléchargeable et imprimable. ↓

N.B. Pour des raisons techniques, les hyperliens (adresses url) intégrées dans le corps du texte du document ci-haut ne fonctionnent pas (ne sont pas cliquables). Pour consulter une version de ce document dont les hyperliens fonctionnent, cliquez ici.

Great Seal of England 1651

Parlement puritain de Westminster sur le Grand Sceau d’Angleterre frappé en 1651 : « En la troisième année de liberté, restaurée par la bénédiction de Dieu »

English Abstract: Kuyperianism and Theonomy among the Early Reformed Baptists

This study argues and demonstrates that in the middle of the XVIIth century, the founders of Reformed Baptism were unanimously kuyperians and massively theonomists — rather than pietists and devotees of Radical Two Kingdom (R2K) theology. It also provides evidence that many prominent leaders and key figures of this Puritan denomination in the two following centuries were kuyperians and theonomists.

The author defines Kuyperianism as the affirmation that “the lordship of Christ [extends] over all temporal affairs” and that “Scripture governs all aspects of human life, including culture and government.” Kuyperianism is well summarized in Abraham Kuyper’s inaugural address at the dedication of the Free University of Amsterdam in 1880: “There is not a square inch in the whole domain of our human existence over which Christ, who is Sovereign over all, does not cry: ‘Mine!’,” and in the first of his six Stone Lectures delivered at Old Princeton in 1898: “Calvinism [is] a life-system.”

After reviewing several definitions of Theonomy, the author retains, as qualifying criteria, the promotion (either express or tacit) of the establishment of the protestant religion (not the establishment of a state church) — measured by the refusal of political polytheism (religious pluralism) — and the promotion of the reformation of positive law according to the Bible.

The author defines Pietism as a religious movement that emphasizes “Christian” piety in a Hellenic & Pagan dualistic sense, which opposes “spiritual” otherworldliness to earthly “worldliness” and thus leads to antinomianism and the rejection of the Dominion Mandate.

This study shows that the first generation Reformed Baptists kuyperians and theonomists were: John Spilsbury, William Kiffin, Hanserd Knollys, Daniel Axtell, John Carew, Thomas Patient, Samuel Richardson, Edward Cresset, John Tombes, William Steele, Paul Hobson, Thomas Gower, John Pendarves, John Vernon, William Allen, Christopher Blackwood, and Christopher Feake. All of these godly men were pastors or magistrates (often chaplains in the New Model Army).

The author humbly hopes that this studious scholarship may help clear away some of the present academic and popular confusion regarding Reformed Baptist orthodoxy and identity.

Dernière mise-à-jour : 21 février 2019.

AllianceBetwixtParliamentAndCommonalty

Alliance sacrée entre le Parlement et le corps des citoyens (peuple chrétien)

↓ Ce document est téléchargeable et imprimable. ↓

Étude présentant la toile de fond du thème des alliances divines révélées dans la Bible : La théologie des alliances réformée baptiste [Le Monarchomaque]

Ressources réformées congrégationalistes crédobaptistes supplémentaires sur les alliances civiles (aussi dites alliances sociales, alliances nationales, alliances étatiques ou alliances politiques) :

Ressources réformées congrégationalistes pédobaptistes supplémentaires sur les alliances civiles et les alliances ecclésiales :

Lire la suite »

Explications sur Kuyperian Commentary.

AmbroiseMilan